Les ChrEsLuTiMis
 
Et pour quoi faire ?

D'une part, le voyage, sous différentes formes, a toujours été un pilier de notre couple.
Nous écoulons notre huitième année ensemble, nous avons eu la chance de faire 9 beaux voyages.
Du voyage à sacs à dos en train à travers les pays nordiques, au confort d’un studio cossu de la capitale portugaise, le voyage prend différents aspects.
En tout cas, le virus nous a contaminés dès les premiers instants.
Se sentir vivant, et libre.
Etre abasourdi par la beauté d’un lieu, par la magie de Dame Nature ; se lier d’amitié, même éphémère avec les locaux ou d’autres voyageurs ; se régaler de mets succulents (ou pas !) ;
Changer de rythme et oublier les tracas du quotidien et la routine ; vivre à 2, puis à 3 et enfin à 4, dans d’autres horizons et vraiment profiter du temps passé ensemble ; voir nos enfants évoluer et découvrir à leur tour…
Autant de raison pour se donner les moyens, chaque année, de partir.
Où ? Quand ? L’itinéraire ? Combien ? Peu importe, il reste tellement à découvrir.
Nous découvrons les régions du monde comme on déguste une boîte de chocolat : saveur par saveur. Et nous nous resservons.

Tout cela est bien idyllique. Cela va sans compter bien sûr le quotidien à gérer, l’organisation et les imprévus, la restriction du budget et la fatigue car il faut le savoir « c’est pas des vacances ».
Non, c’est un voyage, une immersion dans une culture, une adaptation.
 
Et nos enfants dans tout ça ?
Après tout, nos filles ne s’en souviendrons que des miettes, voire pas du tout pour la cadette.
Nous le concevons. Ce qu’elles tireront de ce voyage, c’est un esprit de voyage et une ouverture d’esprit. Pas besoin d’images en tête pour cela, juste un autre point de vue. Une vision plus concrète de ce qui nous entoure.
Apprendre à appréhender l’inconnu avec curiosité et l’œil vif.

Et tout simplement, profiter de l’instant présent, tous les quatre, c’est ce qui compte.


D'autre part, nous constatons qu'avoir la chance de parcourir les routes du monde le temps des vacances d'été, c'est bien.
Mais avoir la chance de prendre son temps, c'est mieux.

Nous constatons que nous sommes "consommateurs" de voyage.
Comme beaucoup, nous essayons d’en voir le maximum dans le temps imparti. Nous cherchons à tout voir, tout ingérer, rien ne doit nous échapper.

Mais pour comprendre une culture, s'en imprégner, ne faut-il pas plus de temps ?
C'est quand nous disons stop à ce rythme frénétique que nos yeux s'ouvrent pour voir enfin une autre réalité...

C'est ainsi que ce voyage est né.

Un voyage de 4 mois sur les routes argentines et chiliennes principalement.
Un voyage au long cours en famille.
Du temps.

Une idée qui grandit depuis 3 ans déjà.
Au départ, on s'est dit "on reliera Montréal à Ushuaïa en 10 mois".
Et puis de l'idée naît un projet qui s'est structuré autour de l'Amérique du Sud, un continent que l'on a foulé en 2005 avec beaucoup de plaisir. 
La suite est un ensemble de choix entre ce que l'on veut faire et ce que l'on peut faire.

Pour l'heure, nous nous apprêtons à faire une grande boucle dans cette belle région du monde.




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement